A propos

À propos de Prométhée

Le dérèglement climatique était une réalité lointaine et encore mise en doute par certains, aujourd’hui, il occupe le quotidien de chacun d’entre nous. En France cet été : canicules généralisées, feux de forêts dans le bordelais, tempête du millénaire en Corse, fonte inquiétante du Mont-Blanc, ,…détruisant des dizaines de milliers d’hectares, y compris dans des territoires jusqu’ici épargnés, Les pluies de mousson ont submergé un tiers du Pakistan et causé la mort de plus de 1 100 personnes.

En 2050 1 milliard d’habitants vivront en zones inondables menacées par la montée des eaux et les épisodes de submersions marines lors de tempêtes ; aujourd’hui entre 3,3 et 3,6 milliards de personnes sont déjà en situation de forte vulnérabilité face au réchauffement du climat.

C’est un enjeu vital qui pèse sur notre économie, notre santé, notre sécurité à tous.

Face à l’accélération du dérèglement environnemental, les pays les plus vulnérables sont aussi les moins bien dotés en moyens technologiques appropriés. Leur incapacité à prévoir, à estimer puis à réagir en temps réel aux désastres naturels, alourdit fortement la gravité des bilans.

POUR RÉPONDRE À CE CONTEXTE CRITIQUE, PROMÉTHÉE S’EST DONNÉE POUR MISSION D’OFFRIR À SES CLIENTS DES MOYENS SOUVERAINS D’INTELLIGENCE ENVIRONNEMENTALE ET STRATÉGIQUE (SERVICES OU INFRASTRUCTURES), S’APPUYANT SUR DES CONSTELLATIONS DE NANOSATELLITES ASSOCIÉES À DES PLATEFORMES DIGITALES ADAPTÉES ET OPTIMISÉES AUX ENJEUX ACTUELS.

PROMÉTHÉE, UNE INNOVATION FRANÇAISE SUR LE MARCHÉ MONDIAL DU NEW SPACE

Prométhée innove par le déploiement de solutions de souveraineté spatiale end-to-end, c’est-à-dire incluant segment spatial, centre de commande et de contrôle et plateforme digitale agrégative. Le segment spatial intègre des fonctionnalités avancées en Intelligence Artificielle et le développement des services digitaux innovants se base sur le concept de fusion de données multi- sources.

L’association de technologies optiques de dernière génération (révolutionnaires par leur miniaturisation et leurs performances) permet à Prométhée de proposer des services d’imagerie haute résolution, avec une couverture mondiale et un taux de revisite jamais atteint jusqu’ici.

En superposition du segment spatial classique (satellites, lanceurs, exploitation opérationnelle des données…), Prométhée offre aux pays une maîtrise totale de leur propre plateforme d’applications digitales, dotée du savoir-faire français en big data, intelligence artificielle, deep learning et blockchain. Véritable relais de croissance, cette approche se base sur des centres de compétences digitales développés dans les pays hôtes, permettant, ainsi, de répondre à leur agenda local, tout en préparant leur industrie et leur main d’œuvre aux nouveaux défis de la révolution numérique.

CONSOLIDER LA SUPÉRIORITÉ INFORMATIONNELLE ET OPTIMISER LE PROCESSUS DÉCISIONNEL ET L’UTILISATION DES RESSOURCES

Dans les domaines de l’environnement, de la Sécurité et de la Défense, l’enjeu est de disposer de données de satellites d’observation à même de répondre avec promptitude et pertinence aux problématiques opérationnelles, tout en préservant le potentiel humain et technique des acteurs concernés. Le caractère persistant de l’observation résultant de la haute fréquence de revisite, permet à la fois de consolider la supériorité informationnelle et d’optimiser le processus décisionnel grâce au développement d’un service complet et accessible, pour des coûts d’infrastructure réduits.

L’AGENDA PROMÉTHÉE

Après avoir fédéré un consortium d’industriels, Prométhée a constitué son équipe technique regroupant une cinquantaine d’ingénieurs et collaborateurs très expérimentés dans le spatial et ses applications. Un « Advisory Board » regroupant 20 personnalités de 1er plan dans le spatial, le digital, le développement durable et la sécurité.

Seulement 18 mois après une première levée de fonds de 2,2 millions d’euros, Prométhée a clôturé en avril 2022 une deuxième d’un montant 4,72 millions d’euros, premier volet d’un financement qui devrait atteindre 20 millions d’euros avant la fin de l’année avec la participation prévue d’investisseurs stratégiques, de fonds publics et d’un pool bancaire régional.
Prométhée a bénéficié, dès son démarrage, d’un support sans faille du CNES et de la BPI ainsi que d’un appui des pôles de compétitivités régionaux qui lui ont permis de développer avec succès ses premiers modèles de services géospatiaux, dans le cadre de France Relance, comme “Carbon Tracker” qui mesure la séquestration du carbone ou « Prométhée Health », labélisé Deep Tech, solution de prévention pour les risques de télé-épidémiologie.

En mars 2022, la construction de ProtoMéthée-1 a débuté, le premier satellite de Prométhée sera lancé en octobre 2023.

Le 2 août 2022, le CNES, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance ont décidé de participer au financement du démonstrateur dual de la constellation JAPETUS by Prométhée dans le cadre du plan de relance de France Relance et par l’Union Européenne dans le cadre de NextGenerationEU.

Cette première constellation européenne d’observation de la Terre offrira des performances exceptionnelles en termes de revisite, d’hyperréactvité, d’Intelligence Artificielle embarquée et d’agrégation de données garantissant ainsi une permanence géographique et temporelle jamais atteinte (couverture globale et fréquence de revisite 10 fois supérieure à ce qui existe en Europe).